ADJUGÉ 7900€

Adjugé 7900€ - vente du 26 juin 2017 - lot 327
Horloge électrique temps sidéral - temps moyen de type Esclangon, portant une plaque en laiton avec l'inscription, "Pendule électrique temps moyen et temps sidéral système Esclangon Exposition Universelle de Bruxelles 1935" et l'étiquette de L. Leroy & Cie, Horlogers de la Marine", sans N°. vers 1935.
Deux cadrans en émail blanc, chiffres bâtons, aiguilles "Breguet", les deux cadrans avec trotteuse rouge au centre; mouvement de Brillié d'après le modèle de Charles Féry (1908) muni du système d'engrenage double d'Esclangon pour donner simultanément le temps solaire moyen et le temps sidéral; les deux cadrans montés sur une plaque de marbre et protégés par une caisse en bois à verre biseautée. 79.5 x 33 x 14cm.
Esclangon développe les horloges électriques doubles à partir de 1919 en calculant une relation numérique entre le décompte des deux temps qui permettent de trouver des rapports d'engrenage de transmission appropriés. Les premiers modèles furent installés dans les observatoires de Strasbourg et de Paris en 1921. Affirmant que son système était extrêmement précis, Esclangon estimait que l'adoption d'une telle horloge dispensait les observatoires de la nécessité de disposer de deux régulateurs de grande précision et de grand prix.
Voir Ernest Esclangon, Sur les horloges indiquant simultanément le temps solaire et le temps sidéral, Comptes rendus de l'Académie des Sciences, ccv 1938, 289-92; Idem, Horloge indiquant simultanément le temps solaire moyen et le temps sidéral, Bulletin astronomique, ix 1939

 
LOT n°327
Adjugé : 7 900 €
Horloge électrique temps sidéral - temps moyen de type Esclangon, portant une plaque en laiton avec l'inscription, "Pendule électrique temps moyen et temps sidéral système Esclangon Exposition Universelle…
Fiche détaillée