Gaston Etienne LE BOURGEOIS ( 1880-1956)

Lot 190
2 000 - 3 000 €
Résultat: 21 500 €

Gaston Etienne LE BOURGEOIS ( 1880-1956)


Vierge à l'Enfant vers 1937
Défense sculptée à décor stylisé de la Vierge dans un long manteau s'ouvrant sur les mains maternelles tenant et présentant l'Enfant langé, les pans du manteau à rondos (voir page suivante). Signée du monogramme circulaire.
H.: 60 cm de haut.
Notre sculpture est identique à celle de Somme-Py en ébène qui a été exposée au pavillon Pontifical en 1937 et un enfant "chrysalide" en pin est également dans une collection particulière, daté de 1921 (reproduit ci-contre).
L'ivoire est un matériau que travaille notre sculpteur depuis les années 1913, avec notamment les poignées du cabinet réalisées entre 1913 et 1916 pour Jacques Doucet, ou dès 1923 pour les accessoires de toilette ou pommeaux de cannes pour Louis Vuitton.
Chrétien, Gaston le Bourgeois a réalisé les décors en bas-relief de la chapelle du paquebot Normandie et nombre de sujets religieux.
Nous remercions le petit-fils de l'artiste pour son aide à la rédaction de cette notice.
Spécimen réalisé dans de l'ivoire d'Eléphant spp (Elephantidae spp) (I/A) pré-convention, antérieur au 1er juin 1947. Spécimen conforme au Regle 338/97 du 09/12/1996 art.2-W mc. Pour une sortie de l'UE, un CITES de ré-export sera nécessaire, celui-ci étant à la charge du futur acquéreur.
Provenance: Collection particulière
Expert: Côme Remy - Tél. +33 (0)6 15 04 83 02, avec la participation de Patrick de Buttet.
Notre sculpture de Vierge à l'Enfant, semble bien avoir été dédiée à Charles de Foucauld, comme le prouve l'interprétation des médaillons sculptés sur les pans du long voile de Marie.
1° ligne en partant du haut:
Le cœur surmonté d'une croix que Charles de Foucauld, dessinait en en-tête de toutes ses lettres depuis février 1898, avec la mention: «Fiat voluntas tua». C'est précisément ce dessin qui ornait sa bure d'ermite.
La fleur de lys, rappelant: «le lys de la vallée, image posée sur le sol de la maison de la Sainte Famille». (lettre du 6 janvier 1898 à Mimi) 2° ligne
Tête de profil droit du futur béatifié, portant la coiffure qu'il avait dans l'ermitage de Tamanrasset.
Tête de profil gauche de la Vierge Souffrante du Calvaire 3° ligne
Tête du profil droit de N. D. du Perpétuel Secours qu'invoquait régulièrement l'ermite et dont l'image était «clouée» sur le mur de sa cellule à Nazareth.
Tête de profil gauche de Saint Joseph, portant la coiffure traditionnelle de son Pays. Le lys de la pureté figure devant sa face. (Charles de Foucauld était fasciné par le mystère de la Sainte Famille) 4° ligne
Tête de profil droit du Christ aux outrages, portant la couronne d'épines
Tête de profil gauche de la Vierge, faisant face à son fils, lors du chemin de Croix.
5° ligne
Un chat assis, tête levée, rappelle les très nombreux chats qui étaient ses compagnons de l'ermitage de N. D. du Sacré Cœur. (lettre du 13 décembre 1894)
La colombe de la paix, (Serviteurs de Dieu, ministres de la Paix... lettre du 4 juillet 1902) 6° ligne
L'Alpha et l'Oméga, selon l'Apocalypse 1: 8 de Saint Jean. (l'artiste écrit l'alpha en majuscule et l'oméga en minuscule)
Certainement influencé par le livre de René Bazin sur la vie de Charles de Foucauld, paru en 1921.
Gaston Le Bourgeois qui a toujours affirmé sa Foi chrétienne, Laisse entendre dans ce «message codé» son admiration pour cet homme extraordinaire qui sera béatifié par Benoit XVI en 2005.
P. de Buttet
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue